• Contraception (L12)

    Contraception

    La contraception désigne l'ensemble des moyens utilisés pour provoquer une infécondité temporaire chez le femme ou l'homme donc pour éviter une grossesse.

    Généralement, les méthodes contraceptives agissent:

    -en bloquant l'ovulation

    -en empêchant la fécondation 

    -en empêchant l'implantation d'un oeuf 

    Les méthodes de contraception sont temporaires et réversibles sauf pour la stérilisation chirurgicale.

    La contraception est très répandue en France:

    60% des femmes utilisent la pilule, 23% un stérilet et 16% une autre méthode.  Il existe aussi une contraception "de rattrapage" qui s'utilise après une relation sexuelle non ou mal protégée cependant ce  n'est pas un contraceptif et ne fonctionne pas à 100%.

     

    I) Le stérilet

    Appelé aussi dispositif intra-utérin (DIU). Ce dispositif est inséré dans l'utérus. Il faut préciser que ce mode de contraception ne rend pas stérile.

    Il y en a 2 types:

    1) Les DIU au cuivre qui mesurent 3.5cm de long. Ils sont en forme de T et sont en plastique avec un ou plusieurs manchons en cuivre. Plus la surface en cuivre est grande plus l'efficacité est augmenté car c'est le cuivre qui est contraceptif: les spermatozoïdes deviennent inactifs. Le DIU est installé par un médecin et cela prend environ 2 minutes. En France, il existe différents modèles du DIU au cuivre. Il existe 2 tailles ( short et standard) selon si la femme a déjà eu un enfant. Le DIU en cuivre est efficace dès le jour de l'insertion. La pose peut se faire jusqu'à 5 jours après la date théorique de l'ovulation soit le 19ème jour du cycle.

    2) Les DIU hormonal contient une hormone progestative qui est délivrée en petite quantité pendant 5 ans. Il est préférable qu'il soit installé la semaine qui suit les règles. Si utilisé plus tard il faut alors utiliser des préservatifs entre les règles et 2 jours après la pose du DIU hormonal. Cette hormone a plusieurs effets:

    -un effet contraceptif: elle épaissit les sécrétions du col qui le rend infranchissable par les spermatozoïdes.

    -un effet thérapeutique: il diminue la durée et le volume des règles et les douleurs qui vont avec. D'ailleurs certaines utilisatrices n'ont pas leurs règles pendant 5 ans (il n'y a aucun danger pour la santé oiu la fertilité).

    Le DIU est installé pendant une consultation simple par un médecin généraliste, un gynéco ou une sage-femme. Avant la pose, il est possible d'effectuer une hystérométrie ( dans l'utérus on entre une tige graduée pour estimer la forme, les dimensions, la sensibilité de l'utérus). Généralement la pose d'un DIU est peu ou pas douloureuse. Mais les femmes n'ayant pas eu d'enfant peuvent prendre des anti-douleur 2 heures avant la pose qui se fait très rapidement.

    Les DIU sont d'une grande efficacité (99%). L'efficacité de cette contraception ne dépend pas de l'utilisatrice car elle ne peut pas faire d'erreur. Selon le modèle, le DIU peut se garder entre 4 et 10 ans avec un contrôle annuel pour vérifer le positionnement. On peut également les utiliser comme contraception d'urgence.

    Un DIU peut être enlever n'importe quand par un médecin ou une sage-femme. Pour cela, il faut tirer sur le fil avec une petite pince au bout du DIU qui est visible à l'entrée de l'utérus. Ce fil ne gêne pas pendant les relations sexuelles car il est coupé court.

     

    http://sterilet.info/

     

    II) Les spermicides

    Ce sont des substances qui inactivent ou détruisent les spermatozoïdes. Ce contraceptif se présente sous forme de gel ou d'ovules insérés au fond du vagin. Ils peuvent être utilisé seuls ou avec une méthode barrière telle préservatif masculin ou féminin, diaphragme, cape cervicale).

    L'efficacité est très aléatoire: entre 6 et 26% d'échecs. Pour être efficace les ovules doivent fondre au fond du vagin (10 minutes). Les gels peuvent être utilisés juste avant le rapport sexuel. La durée d'action est variable (60 minutes pour les ovules et 8 heures pour les crèmes). Cependant, il ne faut pas faire d'injection vaginale après le rapport, ni utiliser de savon pendant 6 à 8 heures car cela peuvent inactiver les spermicides.

     

    III) L'implant


    C'est un petit bâtonnet cylindrique en plastique de 4 cm de long. C'est un réservoir qui contient les mêmes hormones que les pilules progestatives.

    Un médecin insère l'implant sous la peau du bras grâce au moyen d'une aiguille spéciale. Avant la pose, il faut mettre une crème anesthésique pour qu'il n'y ait pas de douleur lors de la pose. Quand l'implant est mis en place il est invisible et indolore. Quand la femme veut l'ôter, le médecin va anesthésié la peau, faire une petite incision et retirera l'implant avec une pince. L'implant dure 3 ans mais peut être retiré plus tôt.

    Quand il est installé, l'hormone se diffuse directement dans le sang et supprime l'ovulation. L'efficacité est de 99.9%. Les effets de l'implant peuvent être diminués par certains médicaments (comme pour les pilules).

     

    IV) Le préservatif féminin

     Ce préservatif empêche le passage des spermatozoïdes dans le vagin.

    C'est une gaine en nitrile ou en polyuréthane avec un anneau souple aux 2 extrémités qui se place dans le vagin afin de recevoir le sexe masculin pendant la pénétration. Il peut être placé plusieurs heures avant le rapport et doit être changé à chaque rapport.

    Si les préservatifs sont bien utilisés il y a que 5% d'échecs. Si l'utilisation est moins correcte alors l'échec peut être de 21%. Ils sont efficaces que si ont l'utilise à tous les rapports sexuels à tout moment du cycle. Il est possible de l'associer avec un autre contraceptif: c'est la double protection.

     

     V) La pilule

     Les pilules contiennent des hormones ressemblant à celle des ovaires. Il y a 2 types de pilules:

    -les pilules combinées (ou oestroprogestatives) (pilules de "génération")

    -les pilules microprogestatives (contiennent un progestatif)

    L'efficacité de la pilule est grande car elle est de 99.7%. Elle peut être comprise par des oublis, effets indésirables où l'on doit l'arrêter car il y a une interaction avec certains médicaments. Avec les erreurs d'utilisation en utilisation courant son efficacité est de 91%.

    Une pilule combinée bloque l'ovulation au bout de 7 jours alors qu'une microprogestative est efficace au bout de 48h. Il est préférable de faire un test de grossesse au début de l'utilisation.

     

    VI) Le patch

    C'est un timbre qui se colle sur la peau et contient une association identique à celle d'une pilule combinée. Les 2 hormones (estradiol et progestatif) pénètrent dans le sang par la peau.

    Le peau est efficace pendant une semaine, il faut en coller un par semaine et 3 semaines/4.

    Il s'applique sur le ventre, épaules ou bas du dos mais jamais près d'un sein. On est protégée pendant 4 semaines.

    Pour une utilisation parfaite, le patch est efficace à 99.7%. Il peut être une sécurité complémentaire avec la pilule. Il faut vérifier quotidiennement qu'il est bien en place. Si on oublie de la changer, on est protégée pendant encore 48h. Il peut se décoller et alors il faut en remettre un au plus vite (dans les 24h).

     

    VII) Le préservatif masculin

    Ce préservatif fonctionne comme le préservatif féminin en empêchant le passage aux spermatozoïdes.

    Le préservatif masculin est en latex ou en polyuréthane (si allergie au latex). Il se déroule sur un pénis en érection avant la pénétration et il retient le sperme. Avant la fin de l'érection, il faut se retirer et retirer le préservatif.

    Le préservatif ne sert qu'une seule fois et il peut être associé à un gel lubrifiant.

    Pour une utilisation parfaite, il y a 3% d'échecs. Avec une utilisation imparfaite, l'échec est de 15%.

    Les gels fournis permettent qu'ils ne se déchirent pas même si c'est rare. 

     

    VIII) L'anneau vaginal

    C'est un anneau flexible en plastique poreux qui a une association d'hormones (estrogène+progestatif). Il se positionne au fond du vagin, les hormones se diffusent à travers la paroi vaginale et passent dans le sang.

    L'anneau est efficace pendant 3 semaines. On le retire à la quatrième semaine où des règles apparaissent. Ensuite on recommence.

    Pour une utiilisation parfaite, il protège à 99.7%.

     

    IX) La cape cervicale

     C'est une protection en silicone qui se glisse dans le vagin au contact du col de l'utérus pour empêcher le passage des spermatozoïdes vers l'intérieur de l'utérus.

    La cape cervicale peut être posée au moment du rapport sexuel et jusqu'à deux heures avant. Pour une meilleure efficacité, elle doit être combinée avec des spermicides. 

    Elle est réutilisable. Elle doit être retirée entre 8 à 24h après le rapport.

    Pour une utilisation parfaite, elle est efficace à 91% pour les femmes sans enfant et à 75% pour celles ayant eu des enfants car la cape "couvre" moins bien le col de l'utérus.

     

    X) Le diaphragme

    C'est une protection en latex ou en silicone qui se glisse dans la vagin. 

    Il peut être posé au moment du rapport sexuel ou jusqu'à 2 heures avant. Pour une meilleure efficacité il doit être utilisé avec les spermicides.

    Il est réutilisable et doit être laissé entre 8 à 24h après le rapport.

    Pour une utilisation parfaite avec spermicides, il est efficace à 94%.

     

    XI) Les progestatifs injectables

     Un progestatif de synthèse est injecté par piqûre intramusculaire tous les 3 mois. Pendant 12 semaines, il y a une contraception constante.

    Les injections sont à faire dans des intervalles réguliers par un médecin, IDE ou une sage-femme.

    Pour des intervalles respectés, l'efficacité est de 99.7% et elle augmente avec l'âge de l'utilisatrice. Elle peut être diminuée par certains médicaments. Avec ces élèments, l'efficacité est de 94%.

     

    XII) Les méthodes naturelles

     Toutes les méthodes qui identifient la période d'ovulation pour éviter d'avoir des rapports sexuels durant cette période. 

    -l'abstinence périodique ou méthode Ogino: 

    Pour les femmes ayant un cycle régulier à éviter les rapports sexuels non protégés pendant les jours fertiles (précèdent ou suivent l'ovulation). Cependant, l'ovulation est imprévisible même chez les femmes ayant un cycle régulier.

    -la méthode des températures:

    Au moment de l'ovulation, la temprérature habituelle de la femme s'élève de 0.2 à 0.4°C. L'ovocyte vivant 24h alors les rapports non protégés qui ont lieu plus de 3 jours après l'élévation de la température n'entraînent pas de grossesse en principe . Cependant les spermatozoïdes vivent 5 jours et si on a un rapport 3 jours avant l'ovulation alors une grossesse est possible.

    Pour déterminer la date de l'ovulation, il faut prendre sa température chaque matin à la même heure avant de se lever. Mais un petit rhume peut faire monter la température.

    -l'obeservation de la glaire cervicale:   

    Les jours autour de l'ovulation, les sécrétions du col de l'utérus se modifient et il y a des "pertes blanches". Beaucoup de chose peuvent modifier la glaire et sa consistance (désir sexuel, sperme...).

    -Le système avec l'appareillage:

     Ces systèmes estiment les périodes d'ovulation sur des "périodes à risque". 

    Ex: une bandelette que l'on plonge dans les urines matinales et qu'un lecteur informatisé mesurera la quantité d'hormones . Certains systèmes sont en vente en pharmacie, sur Internet et en grande surface. Mais ils sont coûteux et ne conviennent pas aux adolescentes.

    -Le retrait:


    L'homme se retire du vagin avant l'éjaculation.

    Pour être efficace, il faut que la femme ait une grande confiance en l'homme. Et l'homme doit connaître parfaitement les signes de l'éjaculation qui est impossible à contrôler.

    Leséchecs sont de l'ordre de 4 à 22%.

    -La méthode MAMA (méthode de l'allaitement maternel et de l'aménorrhée):

     Elle est utilisable pendant les 6 premiers mois après la naissance ou jusqu'au retour de couches. Mais il faut alors un allaitement exclusif, à la demande, jour et nuit et l'abscence de règles.

     

    Les méthodes naturelles ont 25% d'échecs. Il faut avoir des cycles parfaitement réguliers et connaître parfaitement son corps.

     

     XIII) La contracpetion d'urgence

     Il y a beaucoup de situations à risque qui peuvent entraîner une grossesse (oubli de pilule...).  Mais il y a des méthodes de rattrapage à prendre le plus rapidement possible.

    Il y en a deux types:

    -la contraception d'urgence hormonale

    -le dispositif intra-utérin au cuivre

    Cependant, elle n'est pas fiable à 100%. 

     

    XIV) La stérilisation à visée contraceptive

     Depuis 2001, la loi autorise toute personne majeure qui en fait la demande à subir une opération chirurgicale à visée contraceptive. C'est la vasectomie chez les homme et la ligature des trompes pour les femmes.

    Cette méthode est pour toute la vie. Elle sera réalisée sur des personnes qui ont exprimé une volonté libre, motivée et délibérée une fois qu'ils ont reçu une information médicale claire et complète sur les conséquences.

    Le médecin doit donner des informations sur les autres méthodes de contraception, sur les techniques de stérilisation.

    L'intervention se fait après un délai de réflexion de 4 mois après la première intervention. 

    Il n'y a pas de condition d'âge, de nombre d'enfant ou de statut marital. Mais c'est interdit sur une personne mineure.

    Le médecin peut refuser de le faire lui-même mais doit prévenir les patients et les conduire vers un autre praticien.

     

     

    L'infirmier a un rôle dans la prévention et l'éducation sexuelle en appréhendant les contraceptifs. C'est notamment le cas des infirmiers scolaires.

    http://www.choisirsacontraception.fr/

    http://www.icicemac.com/actualite/si-vous-utilisez-ou-songez-a-utiliser-le-sterilet-16081-39-15.html#.Uh9UJpJSiTw

    http://www.icicemac.com/actualite/si-vous-utilisez-ou-songez-a-utiliser-le-sterilet-16081-39-15.html#.Uh9UJpJSiTw

    http://tempsreel.nouvelobs.com/sante/20130822.OBS4047/la-vasectomie-ce-tabou-francais.html

    http://tempsreel.nouvelobs.com/sante/20130822.OBS4047/la-vasectomie-ce-tabou-francais.html

    http://www.femmeactuelle.fr/sante/news-sante/les-atouts-sante-mysterieux-des-preservatifs-15765

    http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Angleterre.-La-justice-ordonne-la-sterilisation-d-un-handicape-mental_6346-2220608-fils-tous_filDMA.Htm

    http://www.famili.fr/,usa-des-femmes-emprisonnees-victimes-de-sterilisation-forcee,35,404014.asp

    https://www.youtube.com/watch?v=H6oX4iib2ac

    https://www.youtube.com/watch?v=ZjseWg4QatQ

    https://www.youtube.com/watch?v=a5eF13HhWFQ

    https://www.youtube.com/watch?v=Y_x-phyzdKc

    https://www.youtube.com/watch?v=sSVhZUvFRpI

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :